Léo Ecrepont
My personal blog

9000 km à vélo en Asie du Sud-Est en 2019, la vidéo!

Author: Leo Ecrepont

May 13, 2020, 12:55 p.m.

facebook icon linkedin icon twitter icon

En 2019, je partais avec mon frère Stéphane pour un grand tour à vélo en Asie du Sud-Est, où nous avons recnontrés des acteurs locaux du développement. Le film est enfin là!

9000 km à vélo en Asie du Sud-Est en 2019, la vidéo!

Les prémisses du voyage

En 2015-2016, Stéphane et moi avons tous les deux commencé notre nouvelle activité professionnelle. Pour moi, il s'agissait de mon premier job, en tant qu'ingénieur en électronique dans l'industrie automobile allemande, pour lui, un doctorat en hydrologie à l'université de Rennes. Nous savions déjà tous les deux que la fin de son doctorat et de mon expérience en Allemagne serait marquée par quelque chose de vraiment différent, une expérience plus vive, plus réelle, terre à terre, proche de la nature et de l’humain.

Promouvoir le vélo et nos valeurs avec notre association « À deux roues du progrès »


Nous avons donc monté notre projet de voyage à vélo en Asie du Sud-Est, une région que nous ne connaissions pas le moins du monde. Le vélo a été pour nous un choix automatique, car nous sommes déjà de longue date des amoureux du deux roues. J'avais voyagé un mois en Europe à vélo à 20 ans et Steph a passé la moitié de ses vacances des dernières années à vélo avec ses amis.

 

Tout d’abord, il convient d’élogier le voyage à deux roues. Voyager à vélo, c’est avant tout voyager en toute humilité : accepter et apprécier d’être lent, c’est apprendre à déconsommer ! À vélo, la quantité de choses découverte n’est que le produit des efforts fournis. On découvre moins, mais on découvre mieux : dans notre civilisation hyper consumériste, c’est un grand bol d’air qui nous fait réaliser qu’on peut être heureux avec le minimum. Prendre le temps de découvrir les paysages en détail, aller au fond des campagnes, dormir à la belle étoile, dire un simple bonjour aux gens tous sourires sur les bords de routes vaut mille listes de voyages et photos type « Instagram ». Certains pourraient voir le voyage à vélo comme un énième challenge, une preuve de dépassement de soi et de performance. Au-delà de cet aspect physique et sportif, le vélo reste avant tout pour nous un accélérateur de lien social et de rapprochement avec la nature.

 

Voici donc sans plus attendre la vidéo de ce beau voyage, qui nous a valu pas mal de fous rires, et on espère que ce sera partagé !

 

Enfin, ce voyage dans une région qui nous était complètement inconnue était aussi l’occasion de découvrir un univers professionnel que nous n’avions pas eu la chance de rencontrer dans notre quotidien (surtout en ce qui concerne l’industrie !) : celui de l’action l’humanitaire.

 

Les Organisations Non-Gouvernementales comme on ne se les imagine pas forcément

 

On a souvent une idée erronée ou périmée de l’humanitaire et des ONGs, celle du nouveau colon blanc venu « évangéliser » les habitants du tiers-monde avec son argent, comme s’il voulait se racheter une conscience. Ce que nous avons observé dans les deux ONGs à qui nous avons pu rendre visite est très différent. L’implication de la population et des travailleurs locaux est omniprésente, car il ne s’agit ni plus ni moins que d’une transmission de savoir et de technique. L’objectif d’opérer des changements durables en apportant l’expérience, et la technique, résultats de toutes les erreurs et mauvais choix que nous avons pu faire en occident jusqu’à aujourd’hui. Do Not Repeat Yourself (DNRY) – Ne Te Répètes Jamais, sous-entendu ne répètes jamais tes erreurs, ici appliqué à l'humanité, est un mot d’ordre en informatique !

La première organisation que nous avons visité est Green Lotus, localisée au Myanmar. Ses objectifs consistent en la transmission de bonnes pratiques de développement durable, le renforcement du lien social, et la défense du droit des femmes et des habitants. Nous avons pu interviewer ses habitants et en apprendre plus sur leur mode de vie.

 

La vidéo que nous avons réalisée pour Green Lotus Myanmar :

La seconde ONG à laquelle nous avons rendu visite était Pteah Baitong (« Maison Verte »), au Cambodge. Pteah Baitong est une ONG locale crée grâce à l’impulsion d’Entrepreneurs du Monde, une ONG française basée à Lyon. L’objectif de PB est de venir installer des micro réseaux électriques dans la campagne reculée du pays (souvent au bout de longues pistes), la où les habitants ne disposent pas d’électricité. L’équipe 100% cambodgienne nous a emmené avec elle une semaine entière à la rencontre des habitants et nous a permit de mettre la main à la pâte pour installer les panneaux et batteries interconnectées.

 

La vidéo que nous avons réalisée pour Pteah Baitong :

 

Ressources

 

Notre forum : https://a2rouesduprogres.wordpress.com/

Compte Instagram : @a2rouesduprogres

Compte Facebook : https://www.facebook.com/a2rouesduprogres

 

Green Lotus Myanmar : https://www.green-lotus.org/

 

Pteah Baitong : http://www.pteahbaitong.com/

Comments

You must be logged in to post a comment. Login.